Assistant(e) de vie aux familles

Assistant(e) de vie aux familles

Début 20 juillet 2020
Fin 20 janvier 2021

La particularité de cette action réside dans le fait que les employeurs sont mobilisés en amont de l’action au bénéfice des candidats par le biais d’une promesse d’embauche.

 

Objectifs de la formation :

• Obtenir totalement ou partiellement le diplôme d’ADVF

• Etre à l’emploi à l’issue de la formation même dans le cas d’une qualification partielle

• Contribuer au bien-être des personnes au sein de leur foyer en respectant leur dignité, leur intégrité, leur vie privée et leur sécurité

• Accompagner en toute bienveillance la personne en mobilisant les postures et techniques appropriées dans le respect de son intimité tout en favorisant son autonomie

• Accompagner les personnes dans les actes de leur vie quotidienne

• Prévenir les risques au domicile de la personne aidée

 

Cette formation s’adresse :

– Aux demandeurs d’emploi, inscrits à Pôle Emploi et aux jeunes identifiés par les missions locales sous réserve d’avoir une expérience (même minime) dans ce domaine ou de pouvoir attester d’une période d’immersion en amont de l’action.

 

Le candidat doit être en capacité de :

– Présenter un projet professionnel en adéquation avec le métier et l’avoir validé avec son conseiller Pôle Emploi suite soit à une préqualification, une PSMPP ou une expérience professionnelle dans le secteur de l’aide à la personne.

– D’être suffisamment disponible pour accepter les contraintes de la formation et des stages.

– Maîtriser les bases de la langue française à l’oral et à l’écrit

– D’être, idéalement, titulaire d’un permis de conduire à jour et de posséder un véhicule car l’exercice du métier lui-même l’exige. Toutefois, ces deux critères ne sont pas rédhibitoires pour intégrer la formation. Il sera tout de même demandé que les dispositions soient prises dans ce sens au moment du jury, et que les moyens nécessaires soient mis en œuvre tout au long de la formation de façon à ce que les stagiaires soient opérationnels et employables à l’issue de la formation.

– De s’assurer de leur capacité physique à l’exercice de cette profession, et d’accepter les contraintes liées à son exercice (horaires coupées, début de matinée et soirée, travail d’un week-end sur 2, souvent temps partiel).

 

Informations collectives

Sahneo Brunstatt le 03 et 10 juillet à 9h